2020 - Maladies thromboemboliques et traitements : héparines, anticoagulants oraux et antiplaquettaires

Réf. programme OGDPC : 10392000010 Session 1
04
mercredi 4 mars 2020 - 9h
à AVIGNON
Cette formation est enregistrée et validante DPC
Gérer les stratégies thérapeutiques de la thrombose : Phlébite, AVC, Fibrillation, maladies coronariennes, cas en cancerologie autant de sujet abordés

Concernant cette session


Résumé

Contexte de l’action :

Les médicaments des maladies thromboemboliques constituent des classes thérapeutiques diversifiées (héparines, anticoagulants par voie orale, antiplaquettaires) pour lesquelles le respect strict des recommandations de bon usage est indispensable. Les antithrombotiques, notamment les anticoagulants oraux, constituent la première cause de iatrogénie médicamenteuse et la première cause d’hospitalisation pour effets indésirables.
Il est primordial que le pharmacien d’officine et son équipe soient particulièrement vigilants lors de la dispensation des ordonnances qui comportent un antithrombotique (anticoagulant oral, héparine, antiplaquettaire) et sachent communiquer un certain nombre de messages au patient. Ce dernier doit comprendre et connaître son traitement et savoir le gérer au quotidien. Le pharmacien doit vérifier ses capacités et évaluer régulièrement la bonne observance du traitement.
Ainsi, en ce qui concerne les formes orales, des avenants récents à la Convention nationale pharmaceutique ont fixé les modalités de mise en oeuvre du dispositif d’accompagnement, par le pharmacien d’officine (sous forme d’entretiens) des patients sous traitement chronique par AVK (avenant n°1, entré en vigueur le 28 juin 2013) ou par anticoagulants oraux d’action directe, les AOD (avenant n° 8, entré en vigueur le 29 juin 2016).

Grandes lignes du contenu :

Ce programme de formation, adapté à la pratique officinale est donc centré sur :
- une phase importante du circuit des médicaments, celle de la dispensation des anticoagulants et/ou antiplaquettaires, médicaments à haut risque iatrogène, qui doit s'effectuer en toute sécurité ; ceci, d’autant plus que les patients concernés sont le plus souvent âgés et/ou fragilisés ;
- un problème majeur de santé publique : la prévention et les traitements des thromboses veineuses et des thromboses artérielles.

Après un bref rappel sur les maladies thrombotiques, veineuses et artérielles, et une mise au point sur les médicaments destinés à leur prévention et à leur traitement, ce stage s’oriente sur les aspects pratiques indispensables à maîtriser au sein de l’officine, notamment :
- dispensation des prescriptions,
- entretiens avec le patient,
- soutien à la bonne observance.

Durant le programme sont abordés :
1. brefs rappels sur l’hémostase, les mécanismes de la coagulation et de l’agrégation plaquettaire et les notions indispensables sur les maladies thrombosantes (thrombose veineuse, thrombose artérielle) ;
2. médicaments antiplaquettaires : mode d’action, principes actifs, spécialités concernées, principales indications, effets indésirables, dispensation, surveillance du traitement ;
3. héparines et fondaparinux : mode d’action, principes actifs, spécialités concernées, principales indications, effets indésirables, dispensation, surveillance du traitement, gestion péri-opératoire ;
4. antivitamine K (AVK) : mode d’action, principes actifs, spécialités concernées, principales indications, surveillance du traitement, dispensation, surveillance du traitement, bonne utilisation, ce que le patient doit absolument savoir et maîtriser, gestion péri-opératoire ;
5. anticoagulants oraux directs (AOD) : mode d’action, principes actifs, spécialités concernées,principales indications, surveillance du traitement, bonne utilisation, ce que le patient doit absolument savoir et maîtriser gestion péri-opératoire ;
6. applications dans les maladies suivantes : thromboses veineuses profondes et embolies pulmonaires (traitement et prévention des récidives), fibrillation atriale (prévention AVC), maladie coronaire, post-infarctus ; cas patients illustrant les différentes maladies concernées et les terrains particuliers (personne âgée, femme enceinte, femme sous contraception hormonale, patient atteint de cancer, …), analyse et dispensation d’ordonnances, entretiens, ….
7. focus sur « Thrombose et cancer », focus sur « Thrombose veineuse et hormones ». Il s’agit notamment de maîtriser les connaissances indispensables sur ces traitements et leurs indications et de savoir les mettre en application. Le bon usage des traitements doit en effet contribuer à traiter et à prévenir les évènements thrombotiques et réduire au maximum le risque hémorragique.

Grandes objectifs généraux et spécifiques :

A l’issue de ce programme, le stagiaire sera capable, entre autres :
1. de situer la prescription dans son contexte médical ;
2. de vérifier la régularité formelle de l’ordonnance comportant la prescription d’un anticoagulant et/ou d’un antiplaquettaire ;
3. d’effectuer l’analyse pharmaceutique de cette ordonnance : vérification des posologies, des doses, de la durée du traitement, du rythme d’administration, de l’absence de contre-indications, d’interactions médicamenteuses et de redondances médicamenteuses avec d’autres prescriptions en cours ;
4. de conseiller et d’informer le patient afin d’assurer le bon usage et la bonne observance du traitement ;
5. d’évaluer cette observance ;
6. de veiller à la bonne compréhension et à l’acceptation du traitement antithrombotique par le patient, notamment en lui expliquant le bien-fondé du recours à un antithrombotique ;
7. dans le cadre de la dispensation d’un anticoagulant per os, d’évaluer la nécessité d’envisager un entretien pharmaceutique, de mener celui-ci à bien, conformément aux avenants à la Convention nationale pharmaceutique, complétés par l’arrêté du 14 décembre 2017 ;
8. de formaliser, si nécessaire, un document avec les conseils associés ;
9. de vérifier si les examens biologiques indispensables au suivi du traitement sont bien effectués au rythme adéquat ;
10. de détecter toute interaction médicamenteuse qui pourrait être la conséquence de la prescription d’un autre médicament sur une autre ordonnance, par exemple pour traiter une autre affection ; d’intervenir alors auprès du prescripteur.


Etape n°1 : Cours

Durée : 1 j
Format : Présentiel
Lieu : AVIGNON
Description :
Intervenant(s) : ROQUIER-CHARLES Danielle
Date début : 04/03/2020
Date fin : 04/03/2020


Conception

Danielle ROQUIER CHARLES