2020 - EPP Dispensation des anticancéreux par voie orale : s'auto-évaluer pour progresser

Réf. programme OGDPC : 10392000004 Session 4
Programme e-learning
à REALISER EN LIGNE
Cette formation est enregistrée et validante DPC

Concernant cette session


Résumé

EPP : dispensation des anticancéreux per os : s’autoévaluer pour progresser

Contexte de l’action
Le développement des médicaments anticancéreux par voie orale, notamment des thérapies ciblées, fait partie des grandes révolutions des traitements anticancéreux. Selon l’étude « UNICANCER : Quelle prise en charge des cancers en 2020 ? », la proportion de traitements médicamenteux anticancéreux par voie orale pourrait passer à 50 %, faisant une grande part à la prise en charge ambulatoire des patients.
Le rôle du pharmacien d’officine est, de ce fait, de plus en plus important dans l’accompagnement des patients : la dispensation des médicaments doit s’effectuer de façon optimale.

Grands objectifs généraux et spécifiques :
Cette action Evaluation des pratiques professionnelles, adapté à la pratique officinale, répond à un enjeu majeur de santé publique : dispenser les médicaments anticancéreux par voie orale avec les explications et la méthodologie optimales pour assurer le respect des modalités de prise, la bonne observance, la prévention et la gestion des effets indésirables, l’évitement des interactions médicamenteuses.
Cette action s’inscrit dans le cadre de l’évaluation des pratiques professionnelles par la méthode « Audit clinique » définie par la HAS.
A l’issue de cette évaluation, le pharmacien aura amélioré ces pratiques pour :
1. expliquer au patient les enjeux de son traitement et les modalités de prise ;
2. donner les conseils indispensables pour prévenir et gérer de façon optimale la survenue éventuelle des effets indésirables des traitements et assurer la bonne
3. expliquer les enjeux d’une bonne observance des traitements ;
4. assurer la vigilance nécessaire par rapport aux interactions médicamenteuses et alimentaires ;
5. préparer la dispensation du traitement et utiliser les nombreux outils à sa disposition (notamment fiches patients INCa, Omédit, SFPO, …..) ;

Grandes lignes du contenu :
- premier tour d’audit clinique (audit clinique 1) à partir de la sélection (collecte rétrospective) des dix derniers patients qui se sont rendus à l’officine pour la dispensation d’une ordonnance comportant un ou plusieurs médicaments de chimiothérapie orale : réponse à un questionnaire comportant 5 critères
- analyse des résultats de l’audit clinique 1
- établissement d’une liste d’actions visant à améliorer les pratiques
- réalisation d’un 2e tour d’audit clique (audit clinique 2) sur questionnaire identique à celui de l’audit 1 et concernant 10 patients (collecte prospective ), identiques ou autres que ceux du premier tour, venus à l’officine pour une dispensation de médicaments anticancéreux par voie orale
- analyse des résultats de l’audit clinique 2
- évaluation de la progression des pratiques entre l’audit 1 et 2
- conclusion sur l’impact de l’audit et listage des points restant à améliorer.
Référentiels consultés


Etape n°1 : Evaluation des Pratiques Professionnelles

Durée : 0.5 j
Format : Non présentiel
Lieu : REALISER EN LIGNE
Description : Audit clinique en deux tours
Intervenant(s) :
Date début : 01/04/2020
Date fin : 31/05/2020


Conception

Danielle ROQUIER CHARLES