2020 - Les traitements médicamenteux des maladies cardiovasculaires

Réf. programme OGDPC : 10392000006 Session 5
23
lundi 23 mars 2020 - 9h
à ANGOULEME
Cette formation est enregistrée et validante DPC
Optimiser les mesures préventives et traitement médicamenteux, dans un souci de maitrise du risque iatrogénique

Concernant cette session


Résumé

Contexte de l’action

Ce programme, adapté à la pratique officinale, est centré sur un problème majeur de santé publique : la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Près d’1 Français sur 3 meurt d’une maladie cardiovasculaire (MCV). Le poids économique lié à la prise en charge des MCV reste considérable puisque ces dernières constituent environ 30 % des affections de longue durée (ALD). Les MCV doivent être prises en charge le plus précocement possible et le bon usage des médicaments destinés à les traiter est essentiel. En effet ces médicaments sont au premier rang de ceux pourvoyeurs d'iatrogénie médicamenteuse.
Ce programme de formation, adapté à la pratique officinale, est ainsi centré sur les missions essentielles du pharmacien et de son équipe :
- aider le patient à comprendre sa maladie et à bien gérer ses traitements afin d’éviter tout risque iatrogénique
- veiller à la bonne utilisation des médicaments de la sphère cardiovasculaire et à la bonne observance du traitement afin de garantir son efficacité optimale
- être vigilants sur le comportement du patient en automédication : une automédication non contrôlée peut amener à des manifestations d’iatrogénie médicamenteuse. Ce programme de formation pourra aider les pharmaciens réalisant des bilans partagés de médication.
Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’approfondissement des connaissances et de l’amélioration des pratiques, en s’appuyant sur des enseignements magistraux et des mises en situation autour de cas patients.

Grandes lignes du contenu

Les thèmes retenus sont en adéquation, sur les plans technique et scientifique, avec l’exercice officinal : les médicaments des maladies cardiovasculaires chroniques sont pour la plupart au premier rang des médicaments à risque iatrogénique, d’autant plus que les patients sont souvent âgés.
Chaque thème apporte les éléments nécessaires pour la dispensation et le renouvellement, dans des conditions optimales, de traitements destinés à des patients atteints de maladies cardiovasculaires, en y associant tous les conseils requis pour un bon usage :
 - Rappels sur maladies cardiovasculaires chroniques ;
 - Prise en charge médicamenteuse de l’HTA : les médicaments antihypertenseurs
 - Prise en charge médicamenteuse des dyslipidémies : les médicaments hypolipémiants
 - Prise en charge médicamenteuse des troubles du rythme cardiaque – Focus sur la fibrillation atriale : les anti-arythmiques, les anticoagulants oraux (AVK, AOD)
 -Médicaments utilisés dans la maladie coronaire – Focus sur les traitements médicamenteux du post-infarctus du myocarde (protocole BASI)
- Médicaments utilisés dans l’insuffisance cardiaque

Grands objectifs généraux et spécifiques :

A l’issue de ce programme, les stagiaires seront capables, entre autres :
1. de s’impliquer dans le contrôle médicamenteux de l’hypertension artérielle (un des facteurs de risque majeur en cardiologie) et des autres affections cardiaques chroniques ;
2. d’éduquer le public pour un bon usage de leurs traitements ;
3. d’effectuer l’analyse pharmaceutique d’une ordonnance de cardiologie : vérification des posologies, des doses, de la durée du traitement, du rythme d’administration, de l’absence de contre-indications, d’interactions médicamenteuses et de redondances médicamenteuses avec d’autres prescriptions en cours ;
4. de vérifier la régularité formelle de l’ordonnance ;
5. de conseiller et d’informer le patient, souvent âgé et polymédicamenté, afin d’assurer le bon usage et la bonne observance du traitement et d’éviter tout risque d’iatrogénie médicamenteuse ;
6. de veiller à la bonne compréhension et à l’acceptation du traitement par le patient, notamment en lui expliquant en quoi consiste sa maladie et le bien-fondé de chaque médicament prescrit et des consignes de mode de vie ;
7. dans le cadre de la dispensation d’un anticoagulant per os, d’évaluer la nécessité d’envisager un entretien pharmaceutique, de mener celui-ci à bien, conformément aux avenants à la Convention nationale pharmaceutique, complétés par l’arrêté du 14 décembre 2017 ;
8. de formaliser, si nécessaire, un document avec les conseils associés ;
9. de vérifier si les examens biologiques indispensables au suivi du traitement sont bien effectués au rythme adéquat ;
10. d’améliorer la maîtrise des bilans de médication auprès des personnes âgées et atteintes de maladies cardiovasculaires.
11. d’identifier les symptômes rapportés par un patient et pouvant faire suspecter un problème d’ordre iatrogénique.


Etape n°1 : Cours

Durée : 1 j
Format : Présentiel
Lieu : ANGOULEME
Description :
Intervenant(s) : ROQUIER-CHARLES Danielle
Date début : 23/03/2020
Date fin : 08/04/2020


Conception

Danielle ROQUIER CHARLES